Neruda, lu chez "Rêve d'Eté" : ici