Ouf, le Toulouse-carnet du mois d'octobre me donne un sujet de note, moi qui suis plutôt en manque d'inspiration en ce moment !!!!

Crêperie du Taur... j'aime bien ce quartier, je me gare "à l'ombre" du clocher de St Sernin, un côté rassurant ce clocher, c'est en toute confiance que je lui laisse ma voiture... souvenirs d'enfance rythmés par le carillon de ce clocher.

J'arrive en même temps que Myrtille, nous constatons qu'il n'y a aucune grille pour accrocher son vélo... heureusement la mairie prévoyante (prévenue ?) a laissé des barrières au coin d'une rue.

3 lâcheurs, nous ont obligé à être 13 à table dont 4 frivolibres qui par instinct grégaire (sans doute) se sont installées côte à côte.
Tous (ou presque) en noir, comme convenu, mais la chaleur de l'endroit a fait qu'au bout d'un certain temps d'autres couleurs se sont invitées autour de la table.
Ah, j'enrage !!! On aurait pu faire un streap poker et tout le monde aurait pu voir que j'avais appliqué la consigne à tous les vêtements.... J'aurais refusé bien sûr, je suis une petite fille sage mais quand même....

Bien sûr on a discuté, on a ri, on a trouvé l'endroit bruyant...
Mais n'aurions-nous pas besoin de ce bruit pour nous lâcher ? Le mois dernier, un endroit plus feutré (un côté respectable) nous avait tout d'un coup rendu très sérieux et sages même à 12 participants.

Je ne me souviens pas de toutes conversations... la soupe expérimentale à la bouilloire ; des aventures d'aéroport, de parking ; un parapluie providentiel qui vous file une claque en vous "appelant" grand-mère ; j'ai compris pourquoi mes élèves ne sont pas bons en math, pour les captiver il leur faudrait Miss France ou Brad Pitt.
Bon on n'a pas pu s'empêcher, avec Enn', d'évoquer nos baraques de chantier qui nous servent de salles de classe.
Belles photos de Sam qui a servi de modèle à Spica, sûr que ses élèves sont bons en Français...

J'ai fait quelques déplacements mais toujours du côté du grand ventillateur de plafond.
Le petit carnet d'or a circulé, il y en a même un qui y a apposé une touche de la chantilly (je ne dirais pas qui, je ne suis pas comme ça moi !!!).

On a simplifié l'épisode addition... division par 13.
2 prof de math impeccable ! ... Enn' sort son carnet pose la division, j'essaie de calculer de tête, Spica en face de nous annonce sans réfléchir : 15€, Enn' continue son calcul pour arriver au même résultat. Personne à la table n'a remarqué la gifle qu'on vient de se prendre, l'honneur est sauf, nous faisons comme si de rien n'était et Enn' annonce à tout le monde le montant de sa part.

Comme d'habitude on n'arrive pas à se quitter une fois dehors.
Tout le monde traitant par le dédain mes microbes m'a fait la bise...
Un petit tour place du Capitole, le pont neuf et retour à la maison.

Espérons que dans un mois il n'y aura pas d'absence pour raison de santé... Courage les filles !!!

Les autres comptes-rendus .