La première inscription :

"Au commencement de janvier 1748 se forma icy un gouffre ou entonoir de 12 toises longeur sur 7 toises largeur et 4 toises profondeur qui engloutit les terres voisines et les eaux sans qu'on peut découvrir leur sorti on le ferma au moyen d'un arce appuyé sur 2 rochres solides et on maçonna la rigole sur environ 100 toises de longueur"

La deuxième inscription :

"Le 14 janvier 1770 une secouse de tremblement de terre forma une brèche dans cette partie de 15 toises longeur sur 8 toises largeur. La métairie au-dessus fut emportée et le moulin endomagé. On forma un radier en brique avec des revêtements en maçonnerie de 80 toises longeur pour fermer le brèche et fortifier amont et aval. Cet ouvrage fut fini le 10 avril 1770 malgé les nèges et les glaces."

Trouvées le long de la rigole de la montagne...