Noël en Norvège

timbres-noel-norvege

Dès le début du mois de décembre, la famille prépare les décorations du sapin et décore la maison. On place une couronne sur la porte d'entrée pour indiquer que l'on prépare Noël. Un bouc en paille et des gerbes de blé sont placés devant la maison.

On allume la première bougie de la couronne de l'Avent.

On suspend une étoile devant chaque fenêtre de la maison.

Dans les familles où le respect des traditions est l’un des piliers des festivités, on élabore avec créativité un calendrier fait maison et l'on y dépose un chocolat ou un petit présent pour chaque nouveau jour.

Une autre variante consiste à piquer dans une orange 24 clous de girofle que l’on enlève au fil des jours.

p1010034ya9

On sert le "gløgg", un fameux vin chaud typiquement scandinave, dans sa version alcoolisée ou non alcoolisée.

En Norvège, les fleurs font partie du décor de Noël. Des tulipes ou des jacinthes en pots sont déposées un peu partout pour que toute la maison ait un air de fête.

Les enfants préparent avec leur maman, de délicieuses gaufres en forme de cœur.

La promenade en traineau est une activité agréable de la période de Noël. On s'habille chaudement et on se glisse sous des peaux de loup, sans oublier une torche car il fait nuit dès le début de l'après midi.

Quelques semaines avant le début des festivités, les villageois brassent la "Juleol", une bière typique de Noël, préparent des cochonnailles, des quantités de petits biscuits ainsi que le "julekake", une brioche farcie de raisins et citronnée.

Le sapin est décoré le soir du 23 décembre.

En Norvège, le jour de Noël ne se fête pas le 25 mais le 24 décembre.

Les grandes tablées animées où chacun se livre à un discours ne sont pas rares.

Quant aux spécialités culinaires, elles varient d'une région à l'autre. Au nord du pays ou le long des côtes, le poisson est dans toutes les assiettes (ou presque). On y déguste le « lutefisk », une morue marinée dans une solution alcaline. Seuls les norvégiens de souche, ceux qui ont grandi dans le froid piquant du cercle polaire arctique peuvent apprécier ce plat au goût si particulier.

Ailleurs, le "svineribbe", une côte de porc cuisinée ou encore le "pinnekjøtt", une côte de mouton salée éveillent les papilles. Ces mets sont de temps à autres servis avec une choucroute sucrée.

Le riz au lait, lui, est consommé avec délice un peu partout dans le pays. Présenté dans un grand plat ou dans des ramequins, il cache une amande qui une fois découverte, promet une surprise au gourmand ou à la gourmande.

Le 24 décembre on dépose une bougie sur chaque tombe. norvége-repas-noel

Après le diner, toute la famille danse et chante autour du sapin. On forme deux cercles autour du sapin. Dès que tout le monde chante, le premier cercle tourne vers la droite et le second vers la gauche. Quand le chant s'arrête tout le monde change de cercle et on recommence avec un autre chant. Puis on ouvre les cadeaux.

Le Père Noël est central dans la magie des fêtes de fin d'année mais les enfants aiment aussi les lutins, les "Julenisser". Personnages légendaires, ils vivent dans les étables et sont souvent très susceptibles. S'ils n'ont pas été traités avec respect et gentillesse par les adultes et les petits, ils leur jouent des tours. Mais il est aisé de les amadouer et d'obtenir leur pardon, en leur offrant par exemple un grand bol de riz au lait !

God Jul ! Joyeux Noël !

norvège-buffetnoel-2

 

Gâteau de Noël Norvégien

 

Ingrédients

- 150 g de raisins de Corinthe
- 200 g de beurre
- 6 oeufs
- 350 g de sucre semoule
- 300 g de farine
- 1/2 sachet de levure
- 1 grosse pincée de macis en poudre
- 1 cuillère à café de cardamone moulue
- 125 g de lait
- 5 cl de Grand Marnier
- 70 g de chapelure
- 5 g de sel

Préparation

- Faire gonfler les raisins dans de l'eau froide pendant 1 heure puis les égoutter
- Dans le bol du batteur, mélanger à grande vitesse le beurre en pommade, le sucre et les jaunes d'œufs jusqu'a obtention d'un crème légère. Ajouter les raisins.
- Tamiser ensemble la farine, la levure, le macis, la cardamome et le sel. Mélanger le lait et le Grand Marnier. Ajouter alternativement au mélange la farine et le liquide.
- Travailler cette pâte pour la rendre lisse. Incorporer les blancs d'œufs montés en neige.
- Beurrer un moule à cake. Saupoudrer de chapelure dans le fond et sur les parois.
- Verser la pâte. Cuire au four à 180° C -th.6), pendant 50 minutes. Vérifier la cuisson avec une aiguille qui doit ressortir sèche. Démouler sur une grille.
- Tremper de la gaze dans du Grand Marnier et envelopper le gâteau ou imbiber au pinceau.

norvege_Ribbenorvége1109

 

svineribbe

Ingrédients (pour environ 6 personnes) :
- 2 kj de poitrine de porc
- 2 c.c. de sel
- 2 c.c. de poivre
Accompagnement :
- pommes de terre
- carottes
- Pruneaux
- surkål (choucroute anisée) ou rødkål (chou rouge)
- Senap/moutarde
- Confiture d'airelles

Préparation de la viande :
- Faire tremper le côté gras de la viande (uniquement ce côté, l'autre côté du morceau doit rester à l'air libre) dans de l'eau pendant 10 à 12 heures.
- Mettre le four à préchauffer : 230°C.
Pendant ce temps, sécher la viande.Découper (environ 1/2 cm en profondeur) de petits carrés dans la partie grasse, en suivant autant que possible les os (cela sera plus facile de couper la viande par la suite).
Saler et poivrer.
Cuisson :
- Déposer une petite coupelle renversée au milieu du plat. Déposer le morceau de porc sur cette coupelle, partie grasse vers le haut, en s'assurant que la viande forme une "colline". Pendant la cuisson, grâce à cette coupelle, la graisse fondue sera plus facilement évacuée et cela rendra les carrés de graisse plus croustillant.
- Rajouter 2 à 3 dl d'eau au fond du plat.
- Recouvrir le plat d'une feuille d'aluminium et mettre au four.
- Laisser cuire pendant 30 à 40 min à 200°C.
- Rajouter si besoin un peu d'eau au fond du plat pendant la cuisson.
- Si la graisse n'est pas suffisamment croustillante à la fin de la cuisson, on peut laisser la viande griller pendant 5 à 10 min supplémentaires.
Jus de cuisson :
Il est possible de réutiliser le jus de cuisson qui reste au fond du plat afin d'en faire une sauce brune, qui sera excellente avec les pommes de terre et les carottes.
Toujours pour 6 personnes, on fait brunir 3 c. à soupe de margarine avec environ 8/9 c. à soupe de farine.
Rajouter ensuite doucement 9 dl du jus de cuisson et éventuellement 1 ou 2 cubes or.
Préparation de l'accompagnement :
- Pommes de terre et carottes : à l'eau ou à la vapeur.
- Surkål/rødkål et pruneaux : à l'eau.
Remarque : le surkål/rødkål peuvent être remplacés par de la choucroute habituelle.

Il ne reste plus qu'à servir avec un peu de moutarde et de la confiture d'airelles !
Conseils de boisson : Bière de noël et/ou akevitt.

59985352